M Samir Saleh Président de L’Association Régionale de l’Industrie Hôtelière de la région de Tétouan

Destination de choix, Tétouan recèle une richesse exceptionnelle tant dans ses infrastructures touristiques, ses immenses plages de sable fin, que dans  son arrière pays avec ses paysages d’une rare beauté, ses circuits pédestres,  et une nature diversifiée et généreuse. Nichée à la fois entre la montagne et la mer, Tétouan c’est aussi, ses trois superbes marinas et le port de pêche de Mdiq, qui sont un  attrait pour les touristes, nationaux et étrangers. Les sports nautiques pratiqués dans la région tels la pêche, la plongée sous marine, la voile, le jet ski, le quad et les circuits dans les forêts avoisinantes, font de la Colombe Blanche une destination touristique par excellence.

A quelques kilomètres de Tétouan, se trouve Chefchaouen , « la petite cité bleue » dont le circuit d’Akchour situé dans une réserve naturelle,  est apprécié, en particulier par les randonneurs  qui profitent de leur journée pour goûter aux délices de la gastronomie de la région. D’autres sites non moins pittoresques s’offrent aux visiteurs comme Fnidek et son immense souk pour le  shopping,  les ruines de Lixus  à Larache, un patrimoine universel qui marque la présence romaine dans cette région, le port de pêche et son centre urbain.

Ici , l’architecture andalouse est très présente.  la ville d’Ouezzane ou « Dar Dmana » que de nombreux Juifs du Maroc considèrent comme une ville sainte. Pour preuve, les pèlerinages effectués pour vénérer les tombes de plusieurs marabouts (marocains saints), en particulier moul Anrhaz, le nom local de Rabbi Amram Ben Diwan, un rabbin du XVIIIe siècle qui a vécu dans la ville et dont le lieu de sépulture est associé à de nombreux miracles. Tétouan et sa région, sont empreints d’une remarquable symbiose entre plusieurs populations, rifaines et arabo-andalouses, où chrétiens, juifs et musulmans ont vécu dans la tolérance, la paix et l’harmonie.